Association luxembourgeoise pour la prévention des accidents de la route a.s.b.l.
Reconnue d'utilité publique - 75, Rue de Mamer - L-8081 Bertrange - Tél.: 319786-1
 

Du 12 juin au 9 juillet 2017, la Ville et ses partenaires proposent un quiz sur respect.vdl.lu, évoquant de manière ludique les règles et les comportements corrects à adopter en tant qu’usager de la route et expliquant le fonctionnement des infrastructures mises en place pour faciliter le partage de l’espace public.



 

 

 


JOURNEE MONDIALE DE LA SECURITE ROUTIERE AUX PASSAGES A NIVEAU  COMMUNIQUE DE PRESSE
2 juin 2017

Depuis 2009, la communauté ferroviaire, en collaboration avec un nombre croissant d’organismes du secteur routier, organise dans plus de 42 pays à travers le monde une journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau (International Level Crossing Awareness Day – ILCAD – www.ilcad.com) sous le slogan:
«Act safely at level crossings» ou «Aux passages à niveau, priorité à la vie».
Dans le but de rappeler la mission de la journée « ILCAD », les CFL ont organisé le 2 juin 2017, une manifestation lors de cette occasion. Dans la Gare de Luxembourg, de 13 à 17 heures, diverses allocutions, ainsi que la projection en avant-première du nouveau clip vidéo «Give life priority» et des actions ponctuelles seront dédiées à la sécurité aux passages à niveau.


Le 2 mai 2017, François Bausch, ministre du Développement durable, a présenté, ensemble avec les responsables de la Sécurité Routière, de la Police grand-ducale, du Parquet général et du Statec, le bilan des accidents de la route 2016 et la nouvelle campagne de sensibilisation "Keen Handy op der Strooss".

 


"ALKOHOL? WENIGER IST BESSER!  - L'ALCOOL? MOINS C'EST MIEUX!", organisé par le ministère du Développement durable et des Infrastructures, le ministère de la Santé et La Sécurité Routière sera une semaine d'action pour sensibiliser la population au mésusage de l'alcool.
Elle s'est déroulée du 13 au 21 mai.

Voir le communiqué de presse:


2017
Version actualisée du code de la route français


La Sécurité Routière a mis à jour et ré-imprimé le code de la route populaire en langue française. Ce code de la route se présente sous forme d’un livre de 258 pages subdivisé en deux grandes parties: un tronc commun avec des règles et informations générales pour tous les usagers de la route et des chapitres spécifiques pour les différentes catégories de permis de conduire. Le code de la route populaire est disponible  au prix de 38,50 €  auprès de La Sécurité Routière, dans les librairies et auto-écoles.


1re Journée nationale de la sécurité routière,
le 26 septembre 2016 de 17h00 à 19h00,
au Centre de Formation pour Conducteurs à SANEM

La Sécurité routière constitue une des priorités du Gouvernement. C’est pourquoi François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, a lancé une « Journée nationale de la Sécurité routière «  dédiée à la promotion de la sécurité pour tous les usagers de la route dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action. Cette journée se tiendra cette année le 26 septembre et portera sur la thématique des « Zones 30 ».  Toutes les communes et acteurs concernés ont été invités à se rallier à cette action par le lancement de propres initiatives ou d’activités ayant trait aux Zones 30.


 

Trop vite, vite mort  (Juin 2016)

La vitesse tue : le slogan est largement connu, banal presque. Sauf pour ceux qui en périssent, leurs parents, leurs proches, leurs amis. Trop souvent il s’agit de jeunes conducteurs :

« un conducteur qui arrivait de l’A4 à grande vitesse a perdu le contrôle de son véhicule. 2 passagers sont morts sur le coup, le conducteur âgé de 21 ans est grièvement blessé… »

 « … le conducteur âgé de 27 ans s’est mis à dépasser plusieurs voitures… tout à coup il a perdu le contrôle de son véhicule… »

«  Le jeune conducteur qui a perdu le contrôle de sa berline est décédé sur les lieux de l’accident tout comme le passager de la camionnette percutée. Le conducteur d’un second véhicule a été très gravement blessé. »

«… la violence du choc n’a laissé aucune chance au jeune conducteur âgé de 24 ans… »

Ces quelques exemples illustrent de manière dramatique une réalité statistique. Les jeunes conducteurs sont beaucoup plus impliqués dans des collisions graves et mortelles. Les 15-24 ans représentent près de 12 % de la population, mais 20 % des victimes. En 2015, 48 % des collisions mortelles ou graves liées à la vitesse impliquaient en effet des conducteurs de 18 à 24 ans. Vantardise et imitation du monde adulte, certains jeunes se laissent facilement griser par la vitesse, par vantardise devant leurs pairs et suivent ainsi un exemple qui leur est encore trop souvent inculqué par le « monde adulte ». Mais le manque d’expérience et une témérité excessive par rapport à leurs aînés les exposent davantage aux dangers de la vitesse. Au vu de ces constatations, La Sécurité Routière a cru indispensable de rappeler les dangers de la vitesse et ceci au moyen d’un visuel pour le moins irritant, sinon cruel. Car la réalité l’est tout autant. L’introduction des radars a en quelque sorte théorisé les discussions des risques liés à la vitesse pour ainsi les réduire au seul volet technique (régulateurs de vitesse, marge de tolérance, emplacements …) La violence de cette campagne se veut un signal fort pour démontrer à quel point sont dérisoires ces débats inutiles. La réalité des drames humains ne doit pas passer au second plan. Consciente de la cruauté du visuel, difficile à gérer pour les jeunes enfants, La Sécurité Routière recommande aux parents de ne pas les laisser seuls avec une telle image et de leur fournir une explication adéquate. Cette campagne a pour objectif de prévenir de tels drames et d’éviter à d’autres parents de pleurer leurs enfants.


 

RAOUL, LA CAMPAGNE PHARE DE LA SECURITE ROUTIERE



COUP DE COEUR